Histopathologie

histopatho

L’histopathologie (ou anatomopathologie), discipline de diagnostic tissulaire humain, principalement en cancérologie, est pratiquée par un médecin-pathologiste à partir d’un prélèvement issu d’une biopsie ou d’un acte chirurgical. L’analyse de ces prélèvements de tissus est réalisée sur des automates spécifiques dans un laboratoire spécialisé en anatomopathologie. Cette discipline est fondamentale à la prise en charge des patients.

Après l’examen des échantillons au microscope par le médecin pathologiste, le diagnostic médical est transmis au clinicien (oncologue) sous forme de compte-rendu. En particulier dans le cas d’un cancer, ce diagnostic histopathologique a une grande importance dans le choix du traitement pour permettre la prise en charge la plus adaptée du patient concerné.

Chez Roche Diagnostics France, nous plaçons le patient au cœur de nos préoccupations. Notre ambition est d’améliorer leur santé et leur qualité de vie, et de répondre à des questions existentielles telles que “Qu’est-ce que j’ai ?”, “Quel traitement va me soigner ?”, “Est-ce que je vais survivre ?”

Nous accordons une grande importance à la qualité, à la fiabilité et à la rapidité des résultats. Nous proposons également une solution qui permet d’assurer la traçabilité et la qualité des échantillons tout au long de leur parcours au sein du laboratoire, et ce pour une meilleure sécurité du diagnostic. Afin d’assurer une reproductibilité et une qualité optimale des résultats, des protocoles de coloration des tissus sont mis au point. De plus, nous proposons des logiciels d’aide au diagnostic afin d’améliorer et d’accélérer le diagnostic.

Dans l’optique d’apporter des réponses toujours plus rapides aux patients, et de développer de nouveaux marqueurs de réponse favorable aux traitements (dits “tests compagnons”), le groupe Roche investit fortement en Recherche et Développement dans de nouveaux systèmes de coloration, de solutions d’organisation, et également dans des solutions qui permettent aux pathologistes d'échanger sous forme virtuelle les informations nécessaires au diagnostic.

 

Parce qu’il faut comprendre les causes des maladies pour mieux les traiter, le diagnostic doit être précis en maîtrisant les dépenses de santé.