desir-de-grossesse-diagnostic-biologique-infertilite_g

L’allongement des études supérieures, la généralisation de la contraception et la volonté d’avoir un emploi stable avant de fonder une famille, rendent compte du retard de la venue du premier enfant.*

Si elles entendent choisir du moment opportun pour devenir mères, les femmes doivent tenir compte de leur capacité à procréer, qui diminue physiologiquement au fil du temps.

Une réalité qui conduit, chaque année, à un couple sur cinq à consulter pour des problèmes de fertilité, à 140 000 femmes à recourir à la procréation médicalement assistée (PMA) et à 60 000 femmes à effectuer une fécondation in vitro.**
  

Actrice de votre vie et de votre maternité

circles_light-blue
desir-de-grossesse-diagnostic-biologique-infertilite_1

Vous désirez un enfant mais avez des difficultés à être enceinte ? Le diagnostic biologique permet de vous aider à en comprendre les raisons.

A tout moment, il est possible d’estimer la réserve ovarienne, notamment pour maximiser les chances de réussite d’une procréation médicalement assistée. Cette estimation de la réserve ovarienne s’effectue de deux façons. D'une part avec une échographie en début de cycle, qui permet de compter le nombre de follicules antraux (= au stade pré-mature), d'autre part avec un test de diagnostic biologique.

desir-de-grossesse-diagnostic-biologique-infertilite_2

Ce dosage sanguin de l’AMH peut-être effectué à n’importe quel stade de votre cycle menstruel, à votre demande ou à celle de votre médecin.

Comment optimiser les chances de succès de grossesse pour une femme ayant des difficultés à être enceinte ?

circles_light-blue
desir-de-grossesse-diagnostic-biologique-infertilite_infographie

L’évaluation de la réserve ovarienne : une étape incontournable d’un bilan d’infertilité

circles_light-blue

Le dosage de l’AMH permet à votre gynécologue et au biologiste médical :

  1. D’estimer votre réserve ovarienne.
  2. De contribuer au bilan d'infertilité pour mieux en comprendre les raisons.
  3. D’adapter le protocole d’une fécondation in vitro.
  4. De maximiser le recueil d’ovocytes dans le cadre d’une fécondation in vitro.
Le pouvoir de savoir
desir-de-grossesse-diagnostic-biologique-infertilite_4

* Insee, Estimations de population et statistiques de l’état civil, Bilan démographique 2014.

** Rapport annuel 2012, agence de la biomédecine.

PA - 124 - 18 - Mai 2018