Notre stratégie

Des patients atteints de la même pathologie peuvent répondre de manière différente à un même médicament. Le traitement peut avoir des effets bénéfiques chez certains d’entre eux et des effets indésirables sans le bénéfice clinique souhaité chez d’autres. Cette variabilité est en partie imputable à des différences génétiques et biologiques entre les patients. Le concept de médecine personnalisée repose sur l’utilisation des connaissances de ces différences au niveau moléculaire des maladies, afin de développer des traitements et des tests diagnostiques adaptés. 

 

Le diagnostic au service de l’innovation médicale

Le développement de la médecine personnalisée constitue un axe majeur de la stratégie du groupe Roche. La médecine personnalisée implique le développement simultané d’un médicament et d’un test diagnostique, dit « test-compagnon », qui permet entre autres de distinguer les groupes de patients chez lesquels ce médicament sera efficace ou non, bien toléré ou pas. Cette distinction se fait sur la base de paramètres biologiques mesurables, les biomarqueurs, que l’on peut identifier à partir des tests diagnostiques sur des échantillons de sang, d’urine ou de tissus.

La médecine personnalisée garantit un accès approprié aux thérapies ciblées. Elle permet d’augmenter les chances de guérison des patients et améliore leur qualité de vie. Elle contribue également à la maîtrise des coûts de santé en diminuant les frais associés au développement d’effets secondaires lors de traitements non adaptés.  Elle améliore le rapport coût-efficacité des soins médicaux.

Roche : un laboratoire pharmaceutique axé sur l’innovation

Un aspect important de la personnalisation des traitements est l’étroite interaction entre la recherche pharmaceutique et la recherche diagnostique. Le modèle de recherche et développement de Roche repose sur cette synergie. Il s’appuie sur des années d’expertise en biologie moléculaire, sur les entités internes de recherche du Groupe et sur les partenariats avec les centres de recherche publique.

En 2016, le groupe Roche a investi 9,9 milliards de francs suisses en Recherche et Développement*, soit 19,5% du Chiffre d'affaires (CA 2016 : 50.6 milliards de Francs suisses).

* Source : Rapport annuel Roche, 2016 –www.roche.com

Le bon traitement au bon moment au bon patient

Le bon traitement au bon moment au bon patient

Auparavant, un même traitement était donné à des patients présentant un même diagnostic. Aujourd’hui, les tests diagnostiques effectués en amont du traitement permettent d’identifier les groupes de patients pour lesquels le traitement sera efficace.

Cancer et médecine personnalisée : des thérapies ultra-ciblées

Engagé depuis plus de 50 ans dans la recherche contre le cancer, Roche figure parmi les pionniers de la médecine personnalisée, avec la mise sur le marché en 2000 de la première thérapie ciblée dans le cancer du sein.